Données et preuves scientifiques Faibles en calories · Haute teneur en fibres · Sans gluten

Données et preuves scientifiques

Le principal ingrédient des pâtes NuPasta, le glucomannane du konjac, a fait l’objet de nombreux sujets de recherche dans différentes revues traitant de nutrition et de santé.

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/doc/1798.pdf
En 2010, dans le journal de l’Autorité européenne de sécurité des aliments, le Groupe scientifique sur les produits diététiques, nutrition et allergies a émis un avis scientifique au sujet de diverses allégations de santé relatives à la consommation du glucomannane extrait du konjac. D’après les études citées, les résultats ont démontré que le glucomannane facilitait la perte de poids et le maintien de concentration normale du cholestérol sanguin.

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/doc/1258.pdf
En 2009, dans le journal de l’Autorité européenne de sécurité des aliments, le Groupe scientifique sur les produits diététiques, nutrition et allergies a émis un avis scientifique au sujet de diverses allégations de santé relatives au glucomannane et au maintien de concentration normale de cholestérol sanguin. Le nombre de sujets de ces études était plutôt restreint, mais la consommation de glucomannane a réduit considérablement le taux de cholestérol total et le mauvais cholestérol à la fois chez les sujets atteints d’hypercholestérolémie et les personnes en bonne santé.

http://ajcn.nutrition.org/content/88/4/1167.full.pdf
Une méta-analyse a été publiée dans l’American Journal of Nutrition en 2008. Elle passait en revue 14 études différentes portant sur des essais cliniques effectués pendant 23 ans. Diverses doses de glucomannane ou de placébo ont été administrées à 531 personnes (hommes, femmes et enfants) aux caractéristiques particulières : obésité, hyperlipidémie, hypertension, diabète de type 2. Les résultats ont indiqué que le glucomannane avait des effets positifs sur le cholestérol total, le mauvais cholestérol, les triglycérides, le poids et la glycémie à jeun.

http://care.diabetesjournals.org/content/23/1/9.full.pdf
Dans le cadre d’une étude publiée en 2000 par l’Association américaine du diabète dans Diabetes Care Journal, des chercheurs ont sélectionné 11 sujets (moyenne d’âge de 55 ans plus ou moins 4 ans) souffrant d’intolérance au glucose, d’un faible taux de bon cholestérol, d’un taux élevé de triglycérides sériques et d’hypertension modérée. Les sujets ont mangé des biscuits contenant de 8 à 13 g de glucomannane ou des fibres de son de blé placébo et ils ont également suivi un régime isoénergétique avec contrôle du métabolisme. Les résultats ont indiqué qu’un régime alimentaire comportant beaucoup de glucomannane améliorait le contrôle de la glycémie, ce qui représente un potentiel thérapeutique pour le traitement du syndrome de résistance à l’insuline.

http://care.diabetesjournals.org/content/22/6/913.full.pdf
Dans le cadre d’une étude publiée en 1999 par l’Association américaine du diabète dans Diabetes Care Journal, des chercheurs ont sélectionné 11 sujets atteints de diabète de type 2 souffrant d’hyperlipidémie et d’hypertension. Les sujets ont pris des biscuits contenant du glucomannane ou des fibres de son de blé placébo. Les résultats ont indiqué qu’un régime alimentaire comportant beaucoup de glucomannane améliorait le contrôle de la glycémie, le profil des lipides sanguins et la tension artérielle systolique (TAS).

http://ajcn.nutrition.org/content/61/3/585.full.pdf
Dans le cadre d’une étude publiée en 1995 dans l’American Journal of Nutrition, des chercheurs ont observé 70 hommes en bonne santé âgés de 25 à 65 ans et ont ajouté à leur régime alimentaire normal des suppléments quotidiens de 3,9 g de glucomannane ou des capsules de placébo. Les résultats ont indiqué que chez les hommes ayant pris du glucomannane, le taux de cholestérol total a été réduit de 10 %, le mauvais cholestérol de 7 % et les triglycérides de 23 %.

Données et preuves scientifiques

Le principal ingrédient des pâtes NuPasta, le glucomannane du konjac, a fait l’objet de nombreux sujets de recherche dans différentes revues traitant de nutrition et de santé.

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/doc/1798.pdf
En 2010, dans le journal de l’Autorité européenne de sécurité des aliments, le Groupe scientifique sur les produits diététiques, nutrition et allergies a émis un avis scientifique au sujet de diverses allégations de santé relatives à la consommation du glucomannane extrait du konjac. D’après les études citées, les résultats ont démontré que le glucomannane facilitait la perte de poids et le maintien de concentration normale du cholestérol sanguin.

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/doc/1258.pdf
En 2009, dans le journal de l’Autorité européenne de sécurité des aliments, le Groupe scientifique sur les produits diététiques, nutrition et allergies a émis un avis scientifique au sujet de diverses allégations de santé relatives au glucomannane et au maintien de concentration normale de cholestérol sanguin. Le nombre de sujets de ces études était plutôt restreint, mais la consommation de glucomannane a réduit considérablement le taux de cholestérol total et le mauvais cholestérol à la fois chez les sujets atteints d’hypercholestérolémie et les personnes en bonne santé.

http://ajcn.nutrition.org/content/88/4/1167.full.pdf
Une méta-analyse a été publiée dans l’American Journal of Nutrition en 2008. Elle passait en revue 14 études différentes portant sur des essais cliniques effectués pendant 23 ans. Diverses doses de glucomannane ou de placébo ont été administrées à 531 personnes (hommes, femmes et enfants) aux caractéristiques particulières : obésité, hyperlipidémie, hypertension, diabète de type 2. Les résultats ont indiqué que le glucomannane avait des effets positifs sur le cholestérol total, le mauvais cholestérol, les triglycérides, le poids et la glycémie à jeun.

http://care.diabetesjournals.org/content/23/1/9.full.pdf
Dans le cadre d’une étude publiée en 2000 par l’Association américaine du diabète dans Diabetes Care Journal, des chercheurs ont sélectionné 11 sujets (moyenne d’âge de 55 ans plus ou moins 4 ans) souffrant d’intolérance au glucose, d’un faible taux de bon cholestérol, d’un taux élevé de triglycérides sériques et d’hypertension modérée. Les sujets ont mangé des biscuits contenant de 8 à 13 g de glucomannane ou des fibres de son de blé placébo et ils ont également suivi un régime isoénergétique avec contrôle du métabolisme. Les résultats ont indiqué qu’un régime alimentaire comportant beaucoup de glucomannane améliorait le contrôle de la glycémie, ce qui représente un potentiel thérapeutique pour le traitement du syndrome de résistance à l’insuline.

http://care.diabetesjournals.org/content/22/6/913.full.pdf
Dans le cadre d’une étude publiée en 1999 par l’Association américaine du diabète dans Diabetes Care Journal, des chercheurs ont sélectionné 11 sujets atteints de diabète de type 2 souffrant d’hyperlipidémie et d’hypertension. Les sujets ont pris des biscuits contenant du glucomannane ou des fibres de son de blé placébo. Les résultats ont indiqué qu’un régime alimentaire comportant beaucoup de glucomannane améliorait le contrôle de la glycémie, le profil des lipides sanguins et la tension artérielle systolique (TAS).

http://ajcn.nutrition.org/content/61/3/585.full.pdf
Dans le cadre d’une étude publiée en 1995 dans l’American Journal of Nutrition, des chercheurs ont observé 70 hommes en bonne santé âgés de 25 à 65 ans et ont ajouté à leur régime alimentaire normal des suppléments quotidiens de 3,9 g de glucomannane ou des capsules de placébo. Les résultats ont indiqué que chez les hommes ayant pris du glucomannane, le taux de cholestérol total a été réduit de 10 %, le mauvais cholestérol de 7 % et les triglycérides de 23 %.

Commander sur ligne ​24h/24, 7j/7

Connectez­-vous avec nous
Upcoming Events
Sunday
Monday
Tuesday
Wednesday
Thursday
Friday
Saturday
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6